LE TOUR DE L’ISÈRE

 

Visu_TI

Face aux bouleversements climatiques globaux, dus à l’humaine et expansive consommation de tout, nous devons imaginer une transition systémique qui prendra forme à travers une pluralité de transitions variées et complémentaires.

Le Tour de l’Isère invite à traverser cette diversité des manières de changer autour de trois axes principaux. (1) Vivre mieux avec moins, ou comment redéfinir ses besoins et la manière dont on y répond, (2) vivre local, ou comment protéger et profiter de l’environnement naturel et social qui nous entoure, et (3) vivre l’humain, ou comment remettre au centre de nos vies l’interaction avec l’autre, le temps de la rencontre, du partage et du vivre ensemble.

ArtesEcrinsLe Tour de l’Isère a été une aventure humaine qui consistait à parcourir dans son intégralité la frontière du département de l’Isère. Il comprenait notamment la traversée de six massifs montagneux du département (Chartreuse, Vercors, Dévoluy, Écrins, Grandes Rousses, Belledonne). Il a été mis en œuvre par Théophile Bellintani et divers compagnons et compagnes de cordée lors des trois mois de l’été 2016, puis de manière plus ponctuelle en 2017. Le parcours, varié dans ses milieux naturels, dans ses pratiques sportives et ses modes de déplacements, se voulait une expérience humaine locale, minimaliste et démonstratrice (transports sans pétrole, alimentation raisonnée, hébergement chez l’habitant, …). Pensé comme une œuvre poétique et responsable, il s’ancrait dans un désir de faire plus profond avec moins.

kayakRhneIl portait également une forte dimension collective, d’abord par la participation de tous ceux et celles qui en avaient envie, et souhaitait placer le temps et l’espace de la rencontre et du partage avant celui de la performance : débats, conférences, sorties collectives, rassemblements ont rythmé l’expérience offrant à divers publics, plus ou moins familiarisés à la montagne, la possibilité de devenir acteurs et actrices de l’aventure.

Ce projet porté collectivement est né de diverses inspirations subjectives. Il s’inspire néanmoins et assez librement de la traversée de « Sommet(s) pour le Climat » ainsi que du Tour des Hautes-Alpes (« l’arête Haut-Alpine » ) et du Tour de la France de l’alpiniste Lionel Daudet. Ce dernier compte parmi les premiers soutiens du projet, aux côtés de nos alpinistes camarades Liv Sansoz et François Labande.

CairnVercorsLe projet s’est achevé sur le terrain le 27 août 2017, par une très belle randonnée collective autour du Cirque de Saint Même, source du Guiers Vif et du Tour de l’Isère. Après cet évènement marquant la fin de l’aventure, Théophile Bellintani, Nino Gatefin-Duc et Laurent Cistac se sont retrouvés autour de l’envie de réaliser un film de cette aventure, et ont œuvré jusqu’en novembre 2017 pour aboutir ce projet.

Vous pouvez voir le teaser de ce film ici ! (Teaser réalisé par Sébastien Carniato)

Le projet est aujourd’hui dans sa phase terminale, avec la projection du film en festival, et dans des salles diverses et variées. Vous pouvez retrouver toute la programmation du film ici !

Plus d’infos sur le Tour de l’Isère…

Contactez-les !