A l’Ancre Noire…

Un voyage en voilier dans le grand nord de l’Europe, pour vivre et raconter nos convictions, nos rêves pour aujourd’hui et demain.

Maxime et Théophile partiront en mars 2020 pour un nouveau voyage, en voilier, à destination du Svalbard, pour permettre de confronter à l’Ailleurs, à l’Autre et à l’Inhabituel, leurs valeurs humanistes, leurs rêves d’harmonie avec la nature et leurs convictions profondes. Ils en profiteront pour découvrir Fjords, landes et sommets tout au long du parcours. A travers ces expériences maritimes et terrestres, il s’agira de construire et déconstruire une philosophie de vie autour de sujets actuels de notre société (environnement, civilisation, culture et engagement personnel) en lui faisant rencontrer la réalité de l’aventure. Photos, vidéos, blog, tous les moyens seront utilisés pour permettre à tous de les suivre au plus près dans les diverses péripéties du voyage.

Les objectifs

Ce projet, c’est avant tout l’envie profonde de découvrir le monde en adéquation avec leurs valeurs. A travers ce voyage, Les deux amis veulent véhiculer leur préoccupation pour l’environnement et leur place dans le monde, leurs valeurs humanistes, leurs rêves et leurs idéaux pour un monde plus proche de chacun d’entre nous.

Si on devait pourtant tirer des grands axes, voici ce que ça donnerait :

  • Découvrir des régions où l’Homme est toléré, et seulement de passage, découvrir ces espaces naturels encore sauvages et appréhender la richesse de ce patrimoine fragile.
  • Se découvrir, en tant qu’espèce humaine, ou plutôt confronter ce qu’on pense, leurs convictions, leurs perceptions du monde, leurs peurs, leurs doutes, avec l’inconnu, l’aventure, la rencontre. C’est un voyage profondément ancré en soi, et ils aimeraient vous partager la richesse du vécu et de l’apprentissage qu’offre une aventure hors des sentiers battus.
  • En profiter pour découvrir les régions longées en bateau (Espagne, Portugal, côte atlantique française, Irlande, Écosse, Norvège), en prenant le temps de rentrer dans les terres, rencontrer les gens et s’imprégner des richesses naturelles et culturelles uniques et variées.
  • Réaliser une série de vidéos (qui seront disponibles gratuitement en ligne) autour du voyage, et toutes les raisons qui les ont poussées à partir, avec beaucoup de surprises (on ne vous dit pas tout, sinon c’est comme un paquet de chips ouvert depuis trop longtemps, ça perd son croustillant). Et peut-être, à leur retour, réaliseront-ils un film en long format…?
  • Retracer, à travers la publication d’un écrit, le voyage et toutes les réflexions qu’ils auront, en liant poésie, philosophie, aventure, …
  • Vous permettre de les suivre tout au long de cette aventure, parce qu’ils voulent partager avec vous leurs ressentis, leurs découvertes, leurs expériences, leurs réflexions… à travers les réseaux sociaux, mais surtout grâce à leur site, avec une carte qui vous situera dans leur avancée, le plus souvent possible ! (vous pouvez déjà voir ce que ça donne ici !)

L’origine

Pour faire court (parce qu’ils sont capables d’écrire des romans, vous vous en rendrez vite compte !), le rêve d’un voyage lent, naturel et impromptu remonte à 2013 ! L’année où ils se sont rencontrés. Encore étudiants, ils habitaient dans la même résidence universitaire, chacun dans une petite chambre de 9m² sans sanitaires.

Déjà, ils étaient dérangés par l’impact écologique énorme du tourisme et rejetaient cette forme de voyage. Avion, consommation, pollution directe et indirecte, si c’était cela le prix à payer, ils préféraient partir moins loin. Ou partir autrement : à pied, en vélo, en bateau… En bateau ? L’idée les a séduits ! Avoir une maison sur l’eau pour aller là où leurs pieds ne pourraient les mener…

Puis ils sont tous deux partis chacun dans leurs études (Erasmus en Finlande pour Maxime, Capes pour Théophile) avant de se retrouver, fin 2018, de nouveau voisins par le plus grand des hasards !

Alors là, ils ne se contrôlent plus. Tous deux musiciens, ils s’invitent à tour de rôle pour le bonheur de leurs voisins (si si !), partent en montagne, et retrouvent leurs longues discussions sur le sens de l’existence humaine, sur le non-sens de ce sens, et ça part dans toutes les directions (vous nous suivez ?)

Bref, quand Théophile propose à Maxime de partir pour retrouver le grand nord qui l’avait tant fait vibrer lors de son Erasmus, la réponse est courte et rapide : Oui bien sûr !

Une dimension environnementale et éthique

Pour eux, allier le sport (ils sont férus de sport et de navigation, rappelons-le), avec leurs valeurs, leur envie de découvrir le monde, et celle de proposer de nouvelles manières de vivre est le summum de leurs rêves et de leurs ambitions. C’est la possibilité de vivre enfin en accord avec soi-même dans un projet qui, si on utilisait les moyens classiques, avion, voiture, ferry… Aurait donné la sensation de « consommer » la terre, l’expédition, les rencontres, mais pas de les vivre.

La notion d’environnement est donc tant dans, concrètement, limiter notre pollution et notre impact pour préserver l’espace naturel, que dans la perception plus abstraite qu’il faut avoir de cet environnement, une perception consciente et ouverte du monde. On ne peut plus se suffire de vouloir factuellement protéger l’environnement comme nous protégerions notre jardin des taupes, comme une ressource. Il semble primordial d’ouvrir aussi des yeux nouveaux, pour voir ce qui nous entoure non pas comme un ennemi à combattre (on ne combat pas le dérèglement climatique !), mais comme un ensemble d’êtres vivants, de richesses, qui sont « de notre côté », qui peuvent nous apprendre énormément, et que nous devons apprendre à respecter.

Prendre son temps a donc toute son importance pour Théophile et Maxime, pour s’imprégner de ce qu’ils découvriront, et c’est aussi une forme d’écologie !

Allez visiter leur site internet !
Contactez-les

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s